Image Alt

Certificat de management public : les inscriptions, c’est maintenant

Certificat en management public : les inscriptions, c’est maintenant

Certificat de management public : les inscriptions, c’est maintenant

Vous voulez poser votre candidature à un poste à mandat au sein des services publics de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ? Alors, vous devez obligatoirement obtenir votre Certificat de management public (CMP).

Grâce à ce sésame, vous pourrez rejoindre le pool de candidats éligibles à ces postes et mettre vos compétences au service du secteur public. Et ça se passe à l’EAP ! Pleinement engagée dans l’amélioration du management public, l’École a pour mission d’organiser le cycle de formation qui donne accès au CMP. Prenez date, l’appel à candidatures, c’est maintenant.

Le CMP, gage d’excellence dans la fonction publique

L’objectif du Certificat de management public (CMP) délivré par l’EAP est de sélectionner les managers publics de demain. La formation leur permet également de développer les compétences indispensables à la bonne gouvernance et la performance publiques, tout en veillant au développement humain et à des interactions constructives avec l’environnement. Le programme repose plus particulièrement sur 6 piliers thématiques :

  • La gouvernance publique et le pilotage
  • L’excellence au service des usagers
  • Une organisation participative et agile
  • Un management humain et innovant
  • Une gestion efficiente des ressources et des risques
  • L’anticipation et la coconstruction de l’action publique

Le CMP, fruit de partenariats

Le CMP a été établi en 2013 par les deux Gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne, dans le cadre de la réforme du régime des mandats, et porté pour le nouveau cycle 2021 par les Ministres de tutelle de l’EAP et de la fonction publique – Valérie DeBue et Frédéric Daerden.

Sa mise en œuvre a été confiée à l’École d’administration publique dont c’est l’une des missions principales. À ce titre, l’École coordonne l’ensemble des acteurs impliqués et organise les cycles à proprement parler, en partenariat avec les Universités francophone du pays et SELOR : l’U.L.B., l’ULiège, l’UCLouvain dispense la formation ; SELOR sélectionne les candidats et organise l’examen final qui clôt le processus d’accès au pool des candidats mandataires.

Le CMP, cœur de mission de l’EAP

Faut-il vraiment le rappeler ? Enrichir et augmenter le management public, le renforcer et le faire évoluer, pour répondre toujours au plus près et au plus juste des défis de l’action publique : c’est le cœur même de la mission de l’EAP. Ce n’est pas un hasard si la tâche nous est confiée d’organiser et de piloter le Certificat en management public. Avec une offre de formation innovante, l’École contribue à une fonction publique plus efficace, valorisante et attractive.

Plus particulièrement, avec la mise en œuvre du CMP, nous prenons une part active pour répondre aux grands défis du management public :

  • la transformation numérique et l’e-gouvernance
  • l’éthique de la gouvernance publique
  • le développement durable et la transition écologique

Le CMP, ça se passe comment et quand

La formation qui donne accès au CMP est limitée à 35 personnes par cycle . Il faut donc d’abord passer un concours, le réussir, suivre la formation, la réussir, passer l’examen final, le réussir. Un parcours du combattant ? On va dire qu’il y a quelques étapes. Alors, prenez date ! Car le nouveau cycle est ouvert. Et vous connaissez l’adage : rien ne sert de courir, il faut partir à temps.

Pour obtenir votre CMP, en 2023, ça commence maintenant et voici les 4 étapes à suivre :

  1. répondre à l’appel à candidatures : maintenant jusqu’au 22 novembre 2021
  2. passer le concours de sélection :  1re épreuve mi-janvier 2022 et, pour les 80 lauréats, 2e épreuve mi-février 2022
  3. suivre la formation CMP : 190 heures, à partir de fin mars 2022
  4. passer l’examen d’obtention du CMP : avril 2023

Est-ce que tout le monde peut poser sa candidature ? Bonne nouvelle : le CMP est accessible tant aux agents de la fonction publique qu’aux personnes issues du secteur privé. Il y a néanmoins quelques conditions à remplir – à savoir :

  • être titulaire d’un diplôme donnant accès au niveau 1 (universitaire de type long)
  • compter une expérience professionnelle d’au moins cinq ans en gestion d’équipe

Qui dit nouveau cycle, dit CMP augmenté

Depuis son instauration, le CMP a déjà été organisé deux fois, entre 2013 et 2015. Puis, mis entre parenthèses. Et maintenant relancé, sous l’impulsion des Ministres de tutelle et de la fonction publique, pour réalimenter et stabiliser le pool de compétences. Relancé, mais pas n’importe comment : en version augmentée. En effet, depuis, l’EAP a recueilli de précieux retours d’expériences et des recommandations :

  • Un rapport de l’Iweps, institution neutre et indépendante : pour atteindre plus efficacement les objectifs de politique publique
  • Une étude du Lentic, laboratoire d’étude sur les nouvelles technologies : pour des pistes de réflexion issues de la démarche comparative et l’analyse des avis recueillis sur le programme de formation
  • Les auto-évaluations des trois Universités – ULB, ULiège, UCLouvain : pour une meilleure structuration du programme de formation et de l’organisation des cours.

Un management public plus agile, plus humain

C’est donc un 3e cycle augmenté qui commence sur les chapeaux de roue. Au programme du tout nouveau CMP : une intégration renforcée à la formation continue des mandataires et des managers. Dans cette perspective, le nouveau cycle se focalisera davantage sur le réflexif, le développement personnel et le manager humain à quatre casquettes : leader, mentor, coach et pilote.

Vous savez : c’est le fil rouge de nos travaux en cours sur la création de trajets et de parcours de formation cohérents pour les managers – notre projet FoCoMan. Cet enrichissement est fondamental, car il ouvre la voie dans la fonction publique à un management plus agile, humain, orienté bien-être et collaboratif.

Et pour atteindre les objectifs de politique publique, il faut en effet pouvoir inscrire le CMP dans ce projet, plus vaste, d’offre de formation étendue à toute la ligne managériale afin de disposer d’une culture organisationnelle commune de la base au top management.  C’est l’objectif du projet FoCoMan : apporter de la cohérence entre la formation des futurs candidats mandataires et les mandataires en place.

Une formation plus flexible, plus immersive

Pour ce 3e cycle du CMP, les modalités aussi évoluent pour :

  • Offrir plus de flexibilité et d’équilibre entre présentiel et distanciel
  • Favoriser les exercices pratiques et les mises en situation
  • Valoriser l’intelligence collective et le pair coaching
  • Baser l’évaluation sur des acquis concrets de terrain

Alors, qu’allez-vous apprendre aujourd’hui ?

À mettre vos compétences au service de la fonction publique, grâce au Certificat de management public. Consultez le programme de formation et posez votre candidature dès maintenant à la formation organisée par l’EAP sur selor.be.

L’École d'administration publique (EAP) a été créée en 2012 pour former le personnel des administrations de la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et leurs OIP. Son objectif est d'améliorer les compétences des collaborateurs, tout en favorisant les échanges d'expériences inter-administrations.

Ajouter un commentaire