Image Alt

Formation pitch : apprendre l’art de capter l’attention

Formation pitch : apprendre l'art de capter l'attention

Formation pitch : apprendre l’art de capter l’attention

On n’a qu’une seule occasion de faire bonne impression. Le pitch, c’est un peu ça : arriver rapidement à capter l’attention. Oui mais, comment y arriver ? En suivant la formation pitch de l’EAP.

Le pitch, encore un mot anglais ? On pourrait le traduire par : bref résumé oral accrocheur. Continuons à utiliser le mot pitch, c’est plus court. D’ailleurs le pitch prône le court, que ce soit pour présenter un projet ou se présenter soi-même. On vous explique… en un peu plus long qu’un pitch.

Un pitch, ça sert à quoi ?

Le pitch, c’est un format de discours court, utile quand il faut présenter quelque chose (ou se présenter) vite et bien. Par exemple, si on vous annonce : « vous avez 3 minutes pour me convaincre que votre projet est utile », c’est vraiment le moment de savoir pitcher. Et donc de suivre une formation au pitch.

Un pitch ce n’est donc pas un speech. Lors de votre présentation, vous n’avez pas le temps de négocier. On parle même d’elevator pitch (« pitch d’ascenseur »). Construire un pitch en mode elevator pitch, c’est : prévoir un texte qui dure juste le temps partagé en ascenseur avec une autre personne pour la convaincre.

Le pitch et l’elevator pitch servent à 3 moments clés, pour :

  1. Accrocher. C’est le cas si vous devez expliquer une idée à votre responsable en quelques minutes, car il ou elle dispose de peu de temps.
  2. Capter/Captiver l’attention. Un bon pitch captive lors de sa présentation.
  3. Pousser à l’action. Tout l’art consiste à construire un pitch menant l’autre à abonder dans votre sens, voire à signer un contrat avec vous.

Les défis pour réussir son pitch ? Trouver les mots afin de convaincre en un temps record, sans noyer l’autre de mille détails.

Construire son pitch : un exemple pour comprendre

Réussir un pitch, c’est arriver à se faire écouter pour bien développer son sujet et obtenir quelque chose. On l’a vu, il s’agit des 3 moments clés de votre présentation.

Un exemple ? Inviter un ou une collègue qui vous plaît à un dîner cette semaine… pendant que vous faites la file à la cantine. On n’est pas dans un elevator pitch, mais plutôt dans un « cantine pitch ».

Comment construire votre pitch ? Vous allez :

  1. accrocher : d’une façon originale ou surprenante, mais tout en finesse
  2. captiver : avec quelque chose qui lui donne envie d’accepter
  3. inciter : à réserver la date et l’heure dans son agenda

Vous n’avez que quelques minutes, donc vos 3 maîtres mots sont : rapidité, simplicité et efficacité.

Et pour cela, il va falloir déployer tout votre potentiel quant au fond (trouver les bons mots) et à la forme (la bonne intonation, le bon rythme).

Un bon truc pour être à l’aise dans votre pitch : entraînez-vous, entraînez-vous, entraînez-vous, devant un miroir ou en vous filmant. Plus vous êtes à l’aise, plus vous gagnez en force de conviction.

Vous l’avez compris : construire un bon pitch, cela se prépare. À moins que vous ayez cette chance d’être une personne championne de l’improvisation. Pas le cas ? Heureusement, vous pouvez suivre notre formation pitch.

Réussir son pitch, réservé aux beaux-parleurs et belles-parleuses ?

Détrompez-vous. Un pitch ne sert pas uniquement à des fins commerciales, pour vendre à tout prix ou s’imposer. Il sert aussi à présenter des projets, votre travail ou vous-même de façon attrayante.

Cela demande une certaine aisance à la prise de parole (en public notamment), mais cela s’apprend.

En suivant une formation pitch, vous aurez les clés pour  :

  • Comprendre ce format de discours et notamment son utilité
  • Apprendre les étapes, les techniques et les outils
  • Appliquer et pratiquer puisque votre aisance va s’acquérir par la pratique

Savoir construire un pitch, cela ne sert pas qu’au travail. Dans vos interactions de la vie courante, vous avez intérêt à savoir pitcher, par exemple, face à votre banque pour demander un prêt. Mais aussi dans toute situation où vous avez peu de temps pour exposer votre proposition et convaincre… notamment, pour inviter une personne à dîner.

La formation pitch de l’EAP : une belle occasion de s’entraîner

Vous rêvez de pouvoir capter l’attention de vos collègues par rapport à votre projet ? Vous voulez captiver un auditoire dès les premiers mots ? Devenez pro du pitch en quelques heures.

Suivez la formation pitch de l’EAP. En 5 modules de 2h30, à distance, la formation pitch offre l’occasion de s’entraîner à pitcher au travers d’exercices :

  • individuels pour arriver à scénariser
  • en groupe pour apprendre à s’affirmer

Tout ce qu’il vous faut pour réussir un pitch à l’effet percutant.

Alors, qu’allez-vous apprendre aujourd’hui ?

Envie ou besoin de devenir pro du pitch ? Inscrivez-vous à la formation pitch intitulée « Permis de Pitcher ». Les prochaines sessions à distance ont lieu en décembre 2021 et février 2022. Go go go !

L’École d'administration publique (EAP) a été créée en 2012 pour former le personnel des administrations de la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et leurs OIP. Son objectif est d'améliorer les compétences des collaborateurs, tout en favorisant les échanges d'expériences inter-administrations.

Ajouter un commentaire