Image Alt

FoCoMan : pour un management efficace, prenons le temps de la formation

FoCoMan : pour un management efficace, prenons le temps de la formation

Le dispositif de formation pour les managers – « FoCoMan by EAP » – démarre cet automne en mode pilote. Découvrez comment l’Ecole d’administration publique accompagne ses clients pour un management plus vertueux.

La crise de la Covid, la nécessité du travail hybride, la guerre des talents, la gestion du changement sont de multiples défis qui n’épargnent pas les managers, qui y sont confrontés en première ligne, sans y être toujours préparés. L’EAP a donc pris les devants, en créant un dispositif sur mesure, comprenant une formation de base et une formation continue, pour les aider à appréhender tous ces challenges.

Ainsi est né FoCoMan. Et comme en Belgique, on le sait, l’union fait la force, ce projet a vu le jour avec le concours de la Région Wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour en discuter, autour d’un café, nous avons réuni :

  • Isabelle Küntziger, Directrice Générale de l’EAP
  • Isabelle Pierret, Inspectrice Générale au Service Public de Wallonie
  • Vincent Point, Directeur général de la Fédération Wallonie-Bruxelles

FoCoMan, le chaînon manquant

L’accompagnement des managers, c’est clairement l’un des fers de lance de l’EAP. Au catalogue, de nombreuses formations permettent aux quelque 1800 managers du SPW et du MFW, comme des OIP, de développer leurs compétences sur des thématiques ciblées, d’échanger entre pairs, de bénéficier d’un coaching personnalisé. Mais ce qui manquait jusqu’ici, jusqu’à FoCoMan, c’était ce dispositif cohérent pour :

  • articuler entre elles les différentes formations, de manière cohérente, au plus près des réalités de terrain, au plus juste des besoins des managers
  • répondre de manière agile aux défis complexes et changeants, hybrides, des nouveaux modes de management
  • renforcer le lien entre le top management et les équipes, véritable pierre angulaire de l’efficacité de l’action publique
  • assurer un accompagnement continu, un cursus, dès l’entrée en fonction et au long cours des premières années de mission
  • former de manière adaptée et équitable, tous les profils de manager : en première ligne, sur le terrain, en pilotage et accompagnement d’équipes pluri-disciplinaires

Pour Isabelle Küntziger, avoir un tel dispositif systémique est tout simplement vital pour fonctionner dans la durée, maintenir un degré de formation toujours au fait des compétences attendues, à l’état de l’art, gagner en prévisibilité et donc en vitesse de réaction et en pertinence pédagogique.

Isabelle Küntziger

Directrice Générale de l’EAP

Isabelle Kuntziger

Un pour tous, tous pour un

Accompagner le personnel d’encadrement : voilà ce qui a été une évidence, l’élément fédérateur, dans la collaboration entre le comité stratégique du SPW, le Costra, et l’EAP. C’est qu’avec FoCoMan, le SPW entend former comme il se doit celles et ceux qui, maillon essentiel de l’organisation, accompagnent au quotidien les équipes et les agents dans l’accomplissement de leur mission, tout en menant à bien leurs projets de changement, de développement et d’évolution. Objectif, comme le rappelle Isabelle Pierret : offrir un parcours complet de formation, de bout-en-bout, pour soutenir l’action publique de l’ensemble des managers.

Isabelle Pierret

Inspectrice Générale au Service Public de Wallonie

Isabelle Pierret

Même ambition pour le MFWB, autre partie prenante de la cocréation de FoCoMan. Objectif, dans le cadre de son chantier “compétences” : articuler plusieurs trajets de formation autour du leadership, de la transition numérique, du bien-être des équipes, de la gestion du changement. Le tout, comme le souligne Vincent Point, avec la nécessité d’impulser une dynamique plus participative et collective

Vincent Point

Directeur général de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Quand socle commun rime avec particularité de terrain

Un des grands défis en ingénierie de la formation, c’est d’imaginer un dispositif qui assure des compétences communes à tout le monde tout en s’adaptant aux réalités de chacun. En somme, réduire le “gap” entre une théorie à mutualiser et une pratique qui impose sa particularité.

La solution de FoCoMan ? Miser sur un modus bicéphale, à deux têtes, entre une formation de base, dès la prise de fonction, et une formation continue, sur le long cours des premières années de mission. Un mix pédagogique qui répond à la fois aux impératifs du collectif et aux besoins de l’individuel.

Une approche par profil

Comme le précise Isabelle Küntziger, la première étape dans le développement de FoCoMan a été de travailler par profil, en (re)constituant des groupes d’apprentissage et de travail homogènes – pour qui gère du terrain, pour qui gère de l’administratif, pour qui gère du stratégique. Comprenez, en ne laissant personne au bord de la route, en évitant les trous dans la raquette dans l’offre de formation disponible. Ça, c’est la grande force cohésive de FoCoMan, qui se traduit, pour les formateurs et formatrices, par une personnalisation en termes de vocabulaire métier et d’approche.

Un contenu qui remonte du terrain

Autre parti pris de FoCoMan pour répondre à ces enjeux de diversification et de personnalisation : sortir de l’ex cathedra pur et intégrer au parcours les contenus générés par les apprenants et apprenantes, produits et nourris par leur réalité de terrain. Isabelle Küntziger le souligne : c’est là une matière unique à la classe, à confronter ensemble, à appliquer à son quotidien de manager.

Un accent mis sur le réflexif

Enfin, depuis FoCoMan, l’EAP met davantage l’accent sur le réflexif, la connaissance de soi, les compétences relationnelles. Car un manager n’est pas uniquement la personne qui pilote, contrôle, planifie. C’est aussi, et surtout, celle qui doit instaurer un climat de travail bienveillant, à plus forte raison en situation de stress, de pression, de crise.

Isabelle Küntziger

Directrice Générale de l’EAP

Isabelle Kuntziger

4 grands axes d’un management vertueux

Monter en compétences managériales, qu’est-ce donc à dire ? Pour FoCoMan, c’est avant toute chose développer des aptitudes, des qualités, des dispositions qui tendent vers un modèle de leadership vertueux. Un paradigme qui se décline autour de 4 grands axes de compétences du manager :

  1. le manager réflexif, qui se connaît, se développe personnellement et gère ses émotions
  2. le manager humain, qui est à la fois leader, mentor, manager et coach
  3. le manager agile, qui accompagne le changement, crée du réseau et s’adapte à un monde en évolution permanente 
  4. le manager connecté aux enjeux de son administration : le numérique bien sûr, le bien-être des équipes, l’orientation usager et le développement durable, pour ne citer qu’eux.

Bien entendu, tout cela se travaille au long cours, en suivant l’évolution de la vie professionnelle. C’est pourquoi FoCoMan accompagne les managers depuis leur entrée en fonction, avec la formation de base, puis, en formation continue, en suivant les différentes étapes qui jalonnent leur carrière.

Un temps pris, mais pas perdu

Qui dit changement de paradigme, dit organisation apprenante, engagée, partie prenante du projet formation de ses managers. Encourager et soutenir le développement de compétences du personnel d’encadrement est, pour Isabelle Pierret, quelque chose qui se joue dès le départ, en amont même du parcours d’apprentissage. C’est une des missions du supérieur hiérarchique. Le message auquel adhérer et à faire passer est le suivant : un manager bien dans ses fonctions, est un manager (plus) efficace. Non, le temps de formation n’est pas du temps perdu. C’est du temps bénéfique pour tout le monde. Surtout, si les acquis sont ensuite partagés en interne, au sein des équipes. Enfin, comme le souligne Isabelle Pierret, le supérieur hiérarchique, porteur de cette vision, doit aussi accepter l’évolution des pratiques, en restant réceptif et ouvert au changement.

Isabelle Pierret

Inspectrice Générale au Service Public de Wallonie

Isabelle Pierret

De fait, l’ambition même du projet FoCoMan repose sur l’implication de l’organisation à tous les échelons. Pour l’EAP, le SPW et le MFWB, pas question d’envoyer les gens en formation sans les soutenir, sans créer le climat favorable leur permettant de déployer leurs acquis, d’adopter le changement. Pour Isabelle Küntziger, insuffler cette nouvelle culture du management est le défi majeur. Le projet est ambitieux, les attentes nombreuses, il faut donc pouvoir compter sur cette prise de conscience. C’est aussi cela donner du temps au temps.

Isabelle Küntziger

Directrice Générale de l’EAP

Isabelle Kuntziger

Ce temps de formation s’insère certes dans des agendas chargés, au coude à coude avec des impératifs opérationnels, mais pour Vincent Point, aucune stratégie d’évitement n’est possible. Les métiers de la fonction publique progressent, évoluent, de plus en vite et en tant qu’employeur, il est important d’assurer une adéquation entre les compétences des collaborateurs et les attentes de l’organisation tout au long de la carrière. La formation continue, plus particulièrement, est un levier essentiel dans le développement personnel et même, selon plusieurs enquêtes, un facteur de bien-être au travail. C’est aussi un produit d’appel pour attirer de nouveaux talents.

Vincent Point

Directeur général de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Prendre le temps de se former, prendre le temps, une fois de retour sur le terrain, de partager ses connaissances. Mais prendre aussi le temps de créer des réseaux, de faire du lien. Comme le note Isabelle Pierret, FoCoMan est un dispositif qui favorise l’apprentissage et le management collaboratifs. Mis ensemble, dans la durée, les managers du SPW, d’un OPI, du ministère peuvent échanger, établir des relations précieuses entre pairs.

Isabelle Pierret

Inspectrice Générale au Service Public de Wallonie

Isabelle Pierret

Ça démarre, en mode pilote

Dès novembre 2022, les managers de proximité entrés récemment en fonction et inscrits par leur administration cet été commenceront à suivre leur trajet de formation de base.

Au même moment, 4 premiers trajets de formation continue seront disponibles pour tous les managers :

  1. trajet attitude coach ;
  2. trajet accompagnement au changement ;
  3. trajet management hybride ;
  4. trajet orientation usager.

Découvrir le parcours FoCoMan 2022-2026 et les trajets associés

L’École d'administration publique (EAP) a été créée en 2012 pour former le personnel des administrations de la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et leurs OIP. Son objectif est d'améliorer les compétences des collaborateurs, tout en favorisant les échanges d'expériences inter-administrations.

Ajouter un commentaire